BAS RELIEF

Réinterprétant la technique du bas-relief, Richard Orlinski joue sur l’opposition entre la surface plane du fond et des reliefs de la tête du Kong. La résine laquée réfléchit les lumières sur les parties planes et bombées, tandis que les creux des yeux et de la bouche attirent l’obscurité, accentuant ainsi l’intensité du cri muet de l’emblématique « Wild Kong ».

Nous proposons différentes variantes sur le site, en plus des variantes déjà publiées. Pour connaître toute la palette des couleurs et des matières, nous vous invitons à nous contacter.


Dimensions existantes
41x41cm / 50x50cm